La Puye: Démocratie participative

Lettre aux élus de la Puye (86260), rendue publique en bas de page, suite à deux mails adressés à l’équipe municipale, et restés sans suite plus de 15 jours plus tard !!!

Lettre à laquelle, interrogé par la NR/CP 02/12/2021 Gérard Benoist, le maire de La Puye, confie ne pas vouloir y répondre directement (…) tout en déclarant: – « Malheureusement dans son courrier, M. Picard amalgame des instances différentes. Par exemple, l’assemblée de l’association Bien commun et ses décisions n’impliquent pas le conseil municipal même si des élus sont actifs dans cette association. Il ne faut pas mélanger les entités« .

Lettre ouverte à l’ensemble des élus de la Puye

à l’attention de : Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs les Adjoints et Conseillers municipaux

Le sujet étant bien trop sensible pour ne pas devoir faire l’objet d’une clarification, merci par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à la présente lettre ouverte.

Le sujet me paraissant en effet suffisamment important pour être porté prochainement sur la place publique ou pour le moins nécessiter une mise au point. J’aimerais vous faire part de mes doutes quand à la démarche entreprise par une poignée d’élus locaux en matière de promotion des énergies renouvelables au cœur du triangle d’or historique de la Vienne.

Ce territoire exceptionnel situé entre Chauvigny et sa cité médiévale, les sculptures pariétales de -15 000 ans et la forteresse d’Angles sur l’anglin. L’abbaye de St Savin classée au patrimoine mondial, et le périmètre historique de l’ancien prieuré fontevriste du XIIe siècle de la Puye – devenu depuis le début du XVIIIe siècle congrégation des filles de la croix -.

Mais venons en aux faits (…).

L’idée retenue ayant été de permettre à la population locale d’être informée des enjeux en terme de lutte contre le réchauffement climatique, Monsieur le Maire s’est engagé il y a quelques mois sur la voie de la concertation, en mettant en place une commission participative ouverte sans restriction à l’ensemble de la population de la commune.

Quatre habitants de la Puye (dont moi-même) ont ainsi fait le choix de se joindre sans compter leur temps à l’équipe municipale en charge du dossier. Deux réunions préparatoires se sont tenues en mairie en date du 27 juillet et du 6 septembre 2021.

Une troisième réunion le 27 octobre à 18h en présence de deux représentants de Grand Poitiers, nous ayant permis de connaître les objectifs affichés par la communauté d’agglomération ; ainsi avions nous envisagé d’organiser dans la foulée, sous l’autorité de la mairie, une ou plusieurs réunions publiques.

La Puye faisant actuellement l’objet – comme bon nombre me direz vous d’autres communes de la Vienne -, de pressions de la part de promoteurs dont la probité se trouve être régulièrement dénoncée lors des enquêtes publiques ou par voix de presse. Ainsi avons nous appris lors de cette troisième réunion que nous nous retrouvons actuellement sans que la population n’en ai été avisée à aucun instant, face à une prolifération de projets:

  • Un potentiel de 18 éoliennes le long de la ligne acadienne, autour de Cenan et à l’entrée de la Puye en arrivant de Chauvigny .
  • Deux fermes solaires
  • Une unité de méthanisation (…) N’en jetez plus, la coupe est pleine

Bien qu’il n’y ai rien de répréhensible à ce que des promoteurs ou propriétaires fonciers puissent être amenés à vouloir exercer une forme de pression ou de lobbying, j’ai appris qu’une réunion s’est tenue durant le Pont du 11 novembre (le 12 très exactement) salle Pin Gendrau ; mettant en présence un nombre significatif d’élus de la commune et des porteurs de projets. Réunion orchestrée par les membres d’une liste* ou association dont vous trouverez le compte-rendu d’AG en pièce jointe.

(*) terme mentionné dans le compte-rendu


Intégralité du mail que j’ai alors envoyé à l’attention des membres de la commission participative mise en place par la Mairie:


         j’apprends avec étonnement que des associations semblent vouloir s’emparer du dossier des énergies renouvelables sur la Puye (Bien commun, Aspect ? …) en passant par delà la commission participative mise en place par la mairie et ouverte à tous.

         Ces associations font apparaître dans leur compte-rendu la participation de 8 élus de la Puye sur les 15 que comptait le conseil municipal élu en 2020, me semble t-il.

         S’il n’y a là rien de répréhensible, j’aimerais que la participation de ces élus à un programme parallèle soit clarifiée. Ne serait-ce que par respect pour les 4 habitants de la commune et les élus absents à cette soirée. Élus ou simples citoyens qui ont pu croire aux grands mots de  » Démocratie participative » et se sont proposés de participer dés le départ à la commission ouverte à l’ensemble de la population. 

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU Bien commun: Mr X (élu) » indique qu’il dispose d’une liste d’associations et/ou de structures (Énergies partagées, FADEMENT, Grand Poitiers, etc…) qui travaillent sur ce thème. Il s’engage à la transmettre dès que possible à la liste (???) Bien Commun. Nous nous partagerons ensuite les contacts à prendre. L’organisation d’une séance publique est à prévoir pour la courant du mois de mars 2022.  » 

         Merci de nous dire si la participation à l’organisation d’une réunion publique sous la bannière de la mairie a encore un sens aujourd’hui.

Pour info, avant de me conseiller d’adhérer à Bien commun la Puye, sachez je me suis vu refuser en 2019 par Mr Y le droit d’adhérer à cette association. Alors même que j’avais été le premier à alerter la population sur la méthanisation et les énergies renouvelables, dans deux articles de la NR/CP. Les 21 septembre 2018 et 19 décembre 2019. Bien avant la création de la LISTE Bien Commun.

Si monsieur le Maire ne peut être mis en cause tout au long de cet épisode (celui-ci étant absent à la dite réunion). La suite reste à écrire, d’un feuilleton qui pourrait rapidement dégénérer en un très mauvais cloche-merle. Et il n’est pas certain que les acteurs n’en sortent véritablement grandis.

Si le fait qu’une association – ou liste – puisse avoir des relations d’intérêts avec des porteurs de projets ne me contrarie pas outres mesures (…). Que des élus locaux puissent se prêter au jeu me pose un véritable problème. Nous avions une occasion unique de permettre à notre municipalité de se distinguer en termes de développement des énergies renouvelables, et tout vient d’être jeté au orties.

S’il m’étais jusque ici plaisant d’observer de loin et accompagner parfois vos choix en matière d’information de la population, j’aurais aimé que Monsieur le Maire puisse reprendre la main en acceptant de mettre le sujet de la démocratie communale à l’ordre du jour de vos prochains conseils.

Peut-être quelques mois après le départ de votre 1er adjoint pour des aventures plus personnelles que celles ayant trait à l’intérêt de la collectivité ; gagneriez-vous à vous appliquer quelques règles pour faire oublier l’image qu’un groupe d’influence pourrait avoir involontairement peut-être, voulut donner ces derniers jours du conseil municipal.

La réunionite aiguë n’ayant pas encore réussit, sauf à être inscrite dans un véritable courant, à faire tourner une éolienne, peut-être gagneriez-vous à clarifier votre position en préambule à toute tenue de réunion publique sur le sujet des énergies renouvelables.

La démocratie participative a un coût. Celui de la transparence.

Et une exigence, celle de la probité !!!

Raison pour laquelle j’invite Monsieur le Maire :

  • A veiller à ce que tout lien de subordination ou d’intérêt de nos Adjoints et/ou Conseillers municipaux puissent être évités au sein d’associations ou listes, mêlant des porteurs de projets.
  • A ce que le conseil municipal s’exprime sans attendre sur les types de projets acceptables ou non, sur le territoire de notre commune (éolien, méthanisation, photovoltaïque …) afin de clarifier la situation.

Cette lettre ayant vocation à être rendue publique si aucune suite ne devait lui être donnée, j’ajoute que je me réserve le droit de verser au registre des observations lors des enquêtes publiques à venir sur le territoire de notre commune, tout ou partie des documents alors en ma possession, dont une copie de la présente lettre.


Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs les Adjoints et Conseillers municipaux, l’expression de mes sentiments distingués.

Francis Picard

Citoyen Lambda, membre de la commission participative

La Puye, le 20 novembre 2021

Parce que nous avons tant à partager, et tout à gagner à vivre ensemble

Prenez le temps de découvrir notre magazine GRATUIT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close