Camille Guérin

Co-inventeur du « Bacille Calmette Guérin », plus communément appelé BCG. Vaccin destiné à lutter contre la tuberculose (maladie dont mourra son Père alors que lui n’aura que 10 ans), Camille Guérin est né à Poitiers en 1872.

Entré à l’école vétérinaire de Maison-Alfort à l’âge de 20 ans, Camille Guérin intègre le service des maladies contagieuses au coté du Professeur Nocard. Un service où il fera ses classes, avant de rejoindre Albert Calmette, médecin et bactériologiste de renom, à Lille dans le cadre de la production de sérums antivenimeux et du vaccin antivariolique.

Se consacrant par la suite à la vaccination antivariolique et à la tuberculose toujours au coté du Professeur Calmette, qui le nommera Chef de laboratoire. Il publiera divers mémoires sur le mécanisme d’infection de la tuberculose et étudiera de 1908 jusqu’à la déclaration de la 1ere guerre mondiale, un bacille tuberculeux d’origine bovine.

Albert Calmette étant appelé à rejoindre l’institut Pasteur à Paris; les deux hommes s’éloigneront provisoirement durant la guerre, mais se retrouveront régulièrement pour échanger et confronter leurs résultats. 

Marié, Père de deux enfants, Camille Guérin perdra son épouse des suites d’une méningite tuberculeuse en 1918 et sera nommé Chef de service à l’institut Pasteur de Lille l’année suivante.

Son travail en collaboration avec Albert Calmette sera récompensé en 1921 avec la naissance du BCG, et les deux hommes se retrouveront en 1928 au sein de l’institut Pasteur de Paris. Jusqu’au décès d’Albert Calmette en 1933

Devenu Président de l’académie de médecine en 1951 et nommé Grand Officier de la Légion d’Honneur en 1958, Camille Guérin s’éteindra le 9 juin 1961 à l’hôpital Pasteur de Paris, non sans avoir profité de sa retraite au sein de sa maison de famille à Chabonne. Lieu-dit situé aux portes du Pinail, sur la commune de Vouneuil sur Vienne (86).

Il est inhumé à Châtellerault.

Chabonne, maison familiale de Camille Guérin
Chabonne, maison familiale de Camille Guérin


Source: https://association-camille-guerin.com/

Nos précédents articles

Il nous reste le buste

20 ans après  la mort de l’artiste et quelques mois à peine après la disparition du site de l’association « la ferme de Bécaud » portée par sa fille Emily (…) C’est au tour de l’école Gilbert Bécaud de tirer le rideau à la Bussière dans la Vienne (86). Lire l’article de la Nouvelle République – Centre … Lire la suite Il nous reste le buste

Non mais à l’eau quoi !!!

Entre pitreries et pompes funèbres (les cyclistes apprécieront la référence), les zigomatiks font le show devant la dépouille du petit étang de la puye. Combien étaient-ils dimanche 18 juillet 2021 à regretter de ne pouvoir plonger une tête dans le petit étang de la Puye (86260) malgré la qualité de ses eaux de baignades. 200? … Lire la suite Non mais à l’eau quoi !!!

Votre avis nous intéresse

Avec près de 2 000 téléchargements en à peine plus d’un mois, l’équipe de  » Triangle d’or historique – Le mag  » vous remercie pour l’accueil réservé à notre tout nouveau magazine (…) Et vous invite dores et déjà à prendre part à la rédaction de son hors-série n°2 Cliquer sur la photo si vous … Lire la suite Votre avis nous intéresse

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close